Les dernières informations sur les voyages, les langues et la culture par EF Education First
Menu

Guide de la K-pop pour débutants

Guide de la K-pop pour débutants

Depuis le primaire, j’aime la K-pop, ce genre de musique populaire originaire de Corée du Sud. Mon meilleur ami de l’époque était fou d’un groupe appelé Girl’s Generation et son obsession a fini par déteindre sur moi. Plus j’apprenais les grands numéros et le fonctionnement de l’industrie de la K-pop, plus tout cela devenait intéressant. Voici mon guide pour débutants de tout ce qui se rapporte à la K-pop.

Les entreprises du divertissement

Dans l’univers de la K-pop, les groupes sont totalement « fabriqués », ils suivent un processus intense dédié à l’entraînement et aux répétitions, afin d’être parfaits au moment du lancement. Les plus grandes entreprises dans ce domaine – l’équivalent des maisons de disques – sont S.M. Entertainment, pour des groupes tels que H.O.T, S.E.S. et Girl’s Generation et YG Entertainment, qui se concentre sur la gestion de groupes ayant une formation hip-hop.

L’entraînement

Les « idoles », comme sont désignés les membres des groupes de K-pop, suivent un entraînement intense, voire des transformations esthétiques, afin de constituer une formation homogène. Mais comment tout cela commence-t-il ? Dans l’industrie de la musique occidentale, en général, dès qu’un artiste commence à se faire connaître en ligne, les maisons de disques lui témoignent leur intérêt en lui offrant éventuellement un contrat d’enregistrement. Dans l’univers de la K-pop, les choses évoluent un peu différemment… Les jeunes qui rêvent de devenir une « idole » démarchent les labels, puis passent une série d’auditions intenses. Après avoir été choisis, ils répéteront pendant des mois, voire des années, avant de commencer à se produire.

Les groupes

Les groupes eux-mêmes sont l’aspect le plus fascinant de l’univers de la K-pop. Plus de 240 groupes ont été lancés ces dernières années – bon nombre d’entre eux ayant connu un vif succès au-delà de la Corée du Sud. Il existe des groupes de filles et de garçons, que l’on a souvent tendance à comparer aux groupes de musique occidentaux – les groupes sont connus pour avoir jusqu’à 40 membres, comme, par exemple, NCT. Certaines entreprises créent même de grands groupes comme EXO, dans l’optique que la moitié puisse se produire en Corée du Sud et l’autre moitié en Chine. Bien que la K-pop soit à l’origine un phénomène sud-coréen, c’est un genre désormais tellement populaire à travers le monde que de plus en plus de membres de groupes de K-pop sont étrangers – des jeunes originaires de Chine, du Japon et d’Australie se présentent aux auditions dans l’espoir de devenir une « idole ».

La musique

La K-pop offre quelque chose à chacun. Puisant ses racines dans la pop, la K-pop se réfère de plus en plus à la soul, au rap, au rock, au R&B et même au funk. Comme la popularité du genre a progressé à travers le monde, la musique commence à refléter les goûts variés de l’auditoire (la meilleure façon de se faire une idée de sa variété musicale est d’écouter une playlist K-pop comme celle-ci.)

Les vidéos musicales

Bien que la musique soit importante, la K-pop est aussi un genre intensément visuel. Les vidéos sont parfaitement chorégraphiées – les affaires de haute production visant à placer les membres des groupes les plus populaires au centre de la scène. La vidéo de « I Got a Boy » de Girls Generation a même remporté le prix de la meilleure vidéo YouTube de 2013, battant ainsi des superstars planétaires comme Lady Gaga.

Découvrez la Corée du Sud avec EFPlus de détails

Partagez cet article

Derniers articles Culture