Les dernières informations sur les voyages, les langues et la culture par EF Education First
Menu

Envie de travailler à l’étranger ? 12 choses à faire

Envie de travailler à l’étranger ? 12 choses à faire

Travailler à l’étranger n’est pas seulement une formidable expérience – c’est aussi l’occasion de démarrer une carrière internationale et d’ouvrir les portes à de nouvelles opportunités dans le monde entier. Vos aptitudes linguistiques s’envoleront et vos compétences interculturelles transperceront le plafond, tandis que vous acquerrez tout le savoir-être nécessaire tout au long de votre parcours. En bref, si vous avez la possibilité d’aller travailler à l’étranger, faites-le ! Pour vous permettre de vous préparer au mieux, nous avons réuni quelques éléments à considérer, quelques faits sur lesquels enquêter et quelques questions à (vous) poser.

1. TOUT SAVOIR SUR LES VISAS ET PERMIS DE TRAVAIL

Quelle que soit l’assiduité avec laquelle vous planifiez et organisez votre projet, au bout du compte, votre rêve de travailler à l’étranger dépendra surtout de votre visa ou permis de travail. Par conséquent, savoir quels sont les documents nécessaires pour pouvoir travailler légalement à l’étranger – et les démarches à entreprendre pour les obtenir – sera votre première étape. Soyez surtout conscient que l’obtention d’un visa ou d’un permis peut prendre un certain temps et coûter de l’argent. Vous devrez également connaître la durée de séjour autorisée avec les dits documents – sont-ils liés à l’emploi ou permettent-ils de séjourner un certain temps dans le pays, quoi qu’il arrive ?

2. S’INFORMER SUR LE COÛT DE LA VIE PAR RAPPORT À VOTRE SALAIRE

Deuxième point sur votre liste des choses importantes à considérer : l’argent. Vous n’êtes pas obligé de savoir le montant exact de votre futur revenu mensuel, mais vous devrez au moins connaître le salaire moyen dans votre secteur d’activité et ce qu’il représente par rapport au coût de la vie. Vous devrez essentiellement savoir combien d’argent il vous restera après déduction de toutes vos dépenses mensuelles : loyer, factures, impôts… (il n’y a rien de plus déprimant que de vivre dans un endroit fantastique et de ne pas être en mesure de s’offrir quoi que ce soit).

3. SE RENSEIGNER SUR LA FAÇON DE TROUVER UN EMPLOI ET UN LOGEMENT

Si vous avez un coup de cœur pour une ville spécifique, informez-vous sur la difficulté d’y trouver un emploi et un logement. Renseignez-vous sur les moyens de transport avec la banlieue et leur impact sur votre budget et vos attentes (il serait probablement plus facile de vous installer dans le pays de votre choix en vous montrant plus flexible quant au lieu de travail, mais cela ne vous dispensera toutefois pas de chercher un emploi et un appartement.)

4. PRENEZ EN COMPTE LE TEMPS LIBRE DONT VOUS DISPOSEREZ

Il est fort probable que vous partiez vivre à l’étranger dans le but d’explorer une nouvelle culture – et vous aurez besoin de temps pour ce faire. Cela pourrait ne pas sembler très important, au début, mais pensez à vous renseigner sur le nombre de jours de vacances (et de maladie) dont vous disposerez, car cela peut varier considérablement d’un pays à l’autre. Travailler tout le temps, sans jamais voyager, peut plomber les meilleurs projets d’aventure ; assurez-vous donc de disposer de suffisamment de temps (et d’argent) pour explorer votre nouvel environnement et / ou retourner, de temps à autre, dans votre pays d’origine pour rendre visite à vos proches.

5. COMMENCEZ À CONSTRUIRE VOTRE RÉSEAU

Disposer d’un réseau dans un pays étranger est crucial – par chance, vous n’êtes pas obligé de vous rendre sur place pour établir le dialogue et papoter ; il vous suffit d’utiliser les médias sociaux pour trouver des personnes dans votre secteur d’activité et entrer en contact avec elles. Demander de l’aide, des conseils et les « deux cents » proverbiaux est toujours un excellent moyen de mettre un pied à l’étrier, devenez donc plus actif sur Twitter et LinkedIn, rejoignez des groupes ou des forums et discutez avec des expatriés et des membres de la population locale.

6. APPRENEZ À MIEUX CONNAÎTRE VOTRE PAYS ET SA CULTURE

Lorsque vous êtes en vacances, tout semble légèrement plus impressionnant. Nous ne voulons pas jouer les trouble-fêtes, mais vivre dans le pays sera quelque peu différent : factures et impôts à payer, bus retardés… Vous pourriez aussi vivre un peu plus loin de la plage que vous ne l’aviez imaginé. Attention, nous ne disons pas que tout sera pire, mais nous voulons simplement que vous soyez réaliste et ne jugiez pas votre future ville d’adoption à travers vos lunettes de vacances. Il serait judicieux de visiter votre future maison avant de déménager et de vous demander si vraiment vous pourrez y vivre. Ce sera également l’occasion idéale de rencontrer d’éventuels employeurs (ne serait-ce que pour établir un réseau), jeter un œil aux différents quartiers et discuter du marché du travail actuel et des conditions de vie avec la population locale.

7. APPRENEZ LES ASTUCES DE LA POPULATION LOCALE POUR TROUVER UN EMPLOI

Les approches pour trouver un emploi sont différentes et variées selon les cultures – certaines privilégieront une approche plus formelle avec beaucoup de paperasserie, tandis que d’autres préféreront les interactions en personne. Informez-vous sur les démarches des habitants pour trouver un emploi et évaluez votre propre capacité à postuler par vous-même (et à distance) ou la nécessité de faire appel à un recruteur ou une agence.

8. APPRENEZ À RÉDIGER CORRECTEMENT VOS CV ET LETTRES DE MOTIVATION

À présent que vous connaissez la bonne manière de trouver un emploi, vous devrez être prêt à initier le processus. Apprenez tout sur la mise en page, le contenu et les formalités de rédaction d’un CV et d’une lettre de motivation dans le pays et le secteur d’activité concernés. Renseignez-vous sur les informations personnelles à partager et les documents / références à joindre au CV.

9. INFORMEZ-VOUS SUR LES DIPLÔMES ET CERTIFICATS ÉVENTUELS

Selon votre éducation, vos compétences et votre expérience professionnelle, un diplôme ou certificat (de langue) supplémentaire pourrait être requis dans votre nouveau pays d’adoption. Renseignez-vous sur les exigences du poste et apprenez comment, où et quand vous procurer les documents nécessaires (cela pourrait impliquer un investissement de temps et d’argent supplémentaire pour obtenir l’emploi visé.) Si vous devez attester de votre niveau d’anglais, le test gratuit de l’EF SET est un bon point de départ (apprenez-en davantage sur les examens d’anglais ici).

10. PRÉPAREZ-VOUS À UN MONDE DIFFÉRENT

Explorer un nouvel environnement, commencer un nouveau chapitre de votre vie et élargir vos horizons sont, vraisemblablement, autant de raisons pour lesquelles vous souhaitez travailler à l’étranger. Toutefois, nous tenons à vous le répéter, assurez-vous d’être paré à toutes les éventualités : choc culturel, mal du pays et certaines questions du type « mais pourquoi » allant généralement de pair avec les réponses du type « c’est comme ça et pas autrement ». Cela arrive aux meilleurs d’entre nous, donc voyez-le comme le signe que vous grandissez, devenez de plus en plus génial et êtes sur le point de vous créer des souvenirs pour le reste de votre vie.

11. PRÉPAREZ UN PLAN B (AU CAS OÙ)

Maintenant, nous ne voudrions en aucun cas vous décourager, mais en globe-trotteur avisé, vous savez qu’il est toujours positif de disposer d’une stratégie alternative au cas où les choses tourneraient mal. Par exemple, il est important de savoir combien de temps vous pourrez tenir et serez autorisé à séjourner dans le pays sans travailler. Cela dit, il faudra déterminer avec précision la somme d’argent que vous devrez économiser pour disposer d’un fonds d’urgence en vue des jours pluvieux (et orageux).

12. FONCEZ

Si vous ne le faites pas maintenant, quand donc le ferez-vous ?

Envie de travailler à l'étranger ?En savoir plus

Partagez cet article

Derniers articles Carrière