Les dernières informations sur les voyages, les langues et la culture par EF Education First
Menu

Comment manger comme un authentique italien?

Comment manger comme un authentique italien?

L’article suivant s’inspire de Rebecca qui a étudié l’italien à EF Rome. Avec son accord, nous avons adapté l’un des articles de son blog, sur les habitudes culinaires en Italie.

Les Italiens prennent la cuisine très au sérieux – et ils ont raison, car ce sont eux qui l’ont essentiellement inventée (d’accord, pas entièrement, mais ils ont créé la pizza, qui est bien l’une des meilleures inventions au monde, n’est-ce pas ?). Afin de tirer le meilleur parti de votre aventure culinaire italienne et que vos papilles gustatives puissent elles aussi profiter de la dolce vita, nous vous en présentons tous les délicieux aspects.

LE PETIT-DÉJEUNER (COLAZIONE)

Le petit-déjeuner des Italiens est léger, rapide et sucré. Veillez à commander un cornetto, délicieuse pâtisserie du petit-déjeuner, il ressemble à un croissant, sans toutefois en être un ; beaucoup plus sucré, un peu comme une brioche, il est souvent garni de crème, de confiture ou de Nutella. Les petit-déjeuners les plus sains comprennent aussi des céréales, du yaourt, du pain grillé ou toute pâte à tartiner de votre choix (par exemple, le Nutella). Prendre un espresso ou un cappuccino est un moyen idéal de bien commencer la journée, ce qui nous amène opportunément au point suivant.

LE CAFÉ (CAFFÈ)

En Italie, les deux règles les plus importantes à retenir en matière de café sont de ne pas boire de cappuccino après 10 heures du matin, si vous voulez vraiiiiiiiment éviter de ressembler à un touriste, car c’est une boisson strictement réservée au petit-déjeuner. Après le milieu de matinée, vous pouvez commander tout autre type de café, mais essayez d’éviter le lait. Puis, ne demandez pas de café à emporter, ce serait un crime de lèse-majesté. Les Italiens célèbrent leur culture du café et en font un événement social tout à savourer – que ce soit entre amis ou à travers certaines lectures. Deuxième règle, lorsque vous commandez un café, on vous sert un espresso – deux gorgées de café. C’est un apport d’énergie rapide et robuste, à consommer idéalement, debout, au comptoir. Dans certains endroits, si vous vous asseyez pour boire votre café, on vous comptera des frais de service (puisque quelqu’un vous servira), alors soyez vigilant.

LE DÉJEUNER (PRANZO)

Les Italiens ont tendance à avoir un régime alimentaire très sain, donc les légumes et la viande sont les deux produits de base de la cuisine locale. La plupart des Italiens déjeunent vers 13 ou 14 heures, et, en fonction de leurs conditions de vie et situation professionnelle, c’est généralement le repas principal de leur journée. Si votre emploi du temps chargé le permet, le déjeuner peut comprendre deux plats – des pâtes, en premier choix, et du poisson ou de la viande, en plat principal. Si vous souhaitez juste déjeuner rapidement, une salade ou un sandwich fera tout à fait l’affaire. Même si les Italiens aiment savourer leurs repas, il existe une option à emporter, appelée pizza al taglio, c’est-à-dire une part de pizza cuite au four électrique (contrairement aux pizzas rondes traditionnelles cuite dans un four en briques, mais nous allons bientôt y revenir). Oui, cela peut paraître prétentieux, mais le choix du four influe véritablement sur la saveur d’une pizza. #themoreyouknow

LE GOÛTER (MERENDA) ET L’APÉRITIF (APERITIVO)

Puisque les Italiens doivent patienter environ six heures entre le déjeuner et le dîner, ils s’offrent généralement une petite douceur entre ces deux repas. Ces goûters, appelés merende, se prennent le matin ou l’après-midi et se composent essentiellement de petits remontants sucrés (comme des fruits ou des biscotti, biscuits secs) ou salés (comme des crackers ou une part de pizza al taglio). Si vous avez un creux entre 17 et 20 heures, optez pour l’aperitivo, qui n’est autre que l’apéritif ! L’aperitivo est très similaire aux tapas espagnoles – au bar ou au restaurant, vous payez vos consommations et les amuse-gueules vous sont offerts gratuitement sous forme de buffet. Quand je vais à un aperitivo entre amis, j’en fais habituellement mon dîner, car il est assez nourrissant pour se suffire à lui-même.

LE DINER (CENA)

Un dîner typique dans un foyer italien se compose habituellement de pâtes, de viande et de légumes et a lieu vers 20 heures. Sortir diner en ville, en Italie, est un évènement à ne pas prendre à la légère pour la raison suivante : cela implique plusieurs plats, du vin et de longs moments à bavarder et s’attarder avec les amis. La plupart des menus proposent quatre plats et ressemblent généralement plus ou moins à ceci :

Antipasto : cela signifie littéralement avant (anti) le repas (pasto). Il s’agit généralement d’une assiette de fromage, de viande et d’olives. Je vous recommande vivement d’essayer la bruschetta, prononcée « brusketta » ; cette tranche de pain grillé, garnie de tomates et d’huile d’olive, ravira vos papilles gustatives.

Primo Piatto : c’est le premier (primo) plat (piatto) et il se compose généralement de pâtes. En fait, rayez cela, il se compose toujours de pâtes. De délicieuses pâtes, servies en larges portions afin de bien caler l’estomac. Deux règles cruciales lorsque vous mangez des pâtes : vous ne devez surtout jamais couper vos spaghettis avec un couteau, pas plus que vous ne devez les enrouler autour d’une cuillère. Jamais (on vous aura prévenu).

Secondo Piatto : le deuxième (secondo) plat (piatto – voyez comme vous avez apprivoisé la langue italienne en un rien de temps !) est celui qui contient des protéines. Il s’agit généralement d’un plat de viande ou de poisson, souvent accompagné d’une petite portion de légumes. Un grand nombre de menus italiens comprennent une section appelée contorno, qui n’est autre qu’une liste d’accompagnements pour étoffer votre plat principal.

Quelques mots sur la pizza : le dîner est le seul vrai moment de la journée pour savourer la pizza au feu de bois que nous connaissons et aimons tous. Si l’endroit n’est pas trop touristique, vous pourrez avoir un avant-goût de paradis de 19h30 à 22 heures. Point à considérer : ne commandez pas de salade avec votre pizza. Vous pourrez combiner votre pizza avec l’antipasto ou le dessert, mais jamais avec une salade (vous n’avez qu’à manger une salade au déjeuner et déguster votre pizza le soir, vous êtes en Italie, après tout). Par ailleurs, il est parfaitement acceptable de couper votre pizza en tranches et de les manger avec les mains.

LE DESSERT (DOLCE)

Enfin, le dessert (dolce) ! Puisqu’ils font suite à trois ou quatre plats, les desserts italiens sont généralement assez légers. Le sorbetto al limone (sorbet au citron) en est un bon exemple, toutefois, je préfère le tiramisù. Combinaison parfaite de saveurs sucrées et onctueuses, ce dessert se prépare en superposant des biscuits à la cuillère, préalablement trempés dans de l’espresso, et des couches de mascarpone sucré, le tout saupoudré de cacao en poudre. Après le dîner, les gens commandent souvent un digestif, comme le limoncello (liqueur de citron), ou un espresso afin de les aider à digérer le copieux repas qu’ils viennent d’engloutir.

Image de Carissa Gan

Partir à Rome avec EFEn savoir plus

Partagez cet article

Derniers articles Culture