Les dernières informations sur les voyages, les langues et la culture par EF Education First
Menu

12 conseils pour vivre dans une famille d’accueil

12 conseils pour vivre dans une famille d’accueil

Étudier à l’étranger est une expérience riche en aventures – tout y est différent et passionnant à la fois, y compris votre nouvelle famille (d’accueil). Tout d’un coup, vous partagez toute votre vie avec de nouvelles personnes jusqu’alors inconnues. Cela peut demander un certain temps d’adaptation et il n’est pas exclu que quelques embûches surgissent le long du parcours – vous savez, le genre de problèmes liés à la cohabitation. Pour tirer le meilleur parti de votre séjour dans votre famille temporaire, suivez nos 12 conseils et qui sait, certains pourraient même vous être utiles une fois de retour dans votre famille permanente.

1. ÊTRE OUVERT ET COMMUNIQUER

Vous êtes allergique aux cacahouètes, n’aimez pas les fruits de mer ou avez une peur panique des chiens quelle que soit leur taille ? Parlez-en immédiatement à vos hôtes. Ils connaissent probablement déjà les informations les plus importantes vous concernant d’après la documentation fournie, mais certains détails n’ont peut-être pas été suffisamment soulignés – surtout s’il s’agit de questions de santé. De plus, il est préférable de discuter de vos préférences culinaires ou de vos restrictions alimentaires avant de passer à table, évitant ainsi d’être le point de mire des autres convives en vous mettant à picorer dans votre assiette. (Toutefois, dans un souci d’honnêteté et de courtoisie, assurez-vous de goûter aux plats avant de décider qu’ils ne vous plaisent pas.)

2. APPORTER UN CADEAU

Offrir un cadeau est un moyen génial de briser la glace. Il n’est pas nécessaire de dépenser une fortune, mais un petit souvenir de votre pays d’origine vous permettra de gagner quelques bons points. De plus, cela aidera vos hôtes à se souvenir de l’invité d’exception que vous aurez été au sein de leur famille.

3. ASSISTER AUX REPAS DE FAMILLE

La nourriture rassemble les gens – c’est un excellent ciment social entre les différentes cultures. Essayez d’être à la maison à l’heure des repas et aidez à mettre la table ou à faire la vaisselle. La nourriture est un moyen fantastique de découvrir la culture de vos hôtes et assister aux repas est un moyen amusant d’apprendre de nouveaux mots et de pratiquer vos compétences conversationnelles. Si vous savez cuisiner, n’hésitez pas à préparer une spécialité de votre pays d’origine, élevant ainsi l’échange culturel au niveau supérieur.

4. RESPECTER LES HORAIRES

Même si vous avez payé votre séjour, vous n’en demeurez pas moins au sein d’une famille qui n’est pas la vôtre – vous devez donc respecter ses horaires et ses couvre-feux. Si le dîner est programmé à 19 heures, assurez-vous d’arriver à temps pour y assister. Si vous êtes dans l’impossibilité de prendre part aux repas ou aux activités, pensez à en informer votre famille d’accueil à l’avance. De même qu’il faudra prévenir vos hôtes si vous ratez votre bus et devez rentrer tard à la maison. Bien qu’il ne s’agisse pas de vos parents, ils ne s’en soucient pas moins de vous, donc, agissez en toute situation comme si votre mère vous regardait.

5. ACCEPTER LES DIFFÉRENCES

Vous devrez probablement vous habituer à une autre cuisine, une nouvelle façon de plier le linge et des règles de vie différentes de celles de votre pays d’origine. Rappelez-vous que les adjectifs « autre », « nouveau » et « différent » ne sont pas synonymes de mauvais. Il existe différents moyens de faire les choses à travers le monde et, du moment qu’ils sont efficaces, cela reste une expérience positive et un aspect important de l’apprentissage. D’ailleurs, avouons-le, c’était un peu le but recherché, à la base. Remarquer et accepter les différences culturelles vous permettra d’élargir vos horizons et de devenir une personne plus ouverte et plus mature.

6. SURVEILLER SES MANIÈRES

Vous ne vivez pas à l’hôtel et votre hôtesse n’est pas votre femme de chambre. Gardez votre chambre propre, évitez de laisser de la vaisselle sale dans l’évier ou le pichet de lait vide dans le réfrigérateur. Aidez à porter les sacs de course de la voiture à la maison. Ne jouez pas les divas en utilisant toute l’eau chaude ou en monopolisant la salle de bain commune de 7 à 9 heures du matin. N’invitez pas d’amis ou de visiteurs à une soirée pyjama et ne ramenez personne à dîner, à moins qu’il n’y ait été clairement invité. Ne passez pas tout votre dimanche à dormir et ne vous plaignez pas si le petit-déjeuner n’est pas prêt lorsque vous vous réveillez. Pour faire court : essayez d’adopter le meilleur comportement possible et pensez à toujours dire « s’il vous plaît » et « merci ».

7. PARTICIPER AUX ACTIVITÉS

Bien sûr, vous pouvez et devez passer du temps avec vos nouveaux camarades de classe, mais pourquoi ne pas également passer des moments de qualité avec votre famille d’accueil ? Dans un pays étranger, aller au supermarché ou regarder l’entraînement de football de la fille de vos hôtes peut être extrêmement enrichissant. Participer aux activités de tous les jours est une grande expérience d’immersion qui vous permettra de pratiquer vos compétences linguistiques tout en découvrant une nouvelle culture. De plus, vous n’êtes pas parti à l’autre bout du monde pour rester cloîtré dans votre chambre, les yeux rivés sur votre téléphone, n’est-ce pas ? Qui sait, vous vous découvrirez peut-être un nouveau passe-temps ou rencontrerez de nouveaux amis au cours de votre séjour.

8. TIRER PROFIT DES CONVERSATIONS QUOTIDIENNES

Surmonter votre peur de faire des fautes est la clé de l’apprentissage d’une nouvelle langue et le foyer de vos hôtes est l’endroit idéal pour pratiquer vos compétences conversationnelles. Ils parlent de façon « authentique », de sorte que vous apprendrez bon nombre d’idiomes, de phrases et d’expression qui ne figurent peut-être pas dans les manuels scolaires. Passez du temps au salon ou à la cuisine et demandez à votre famille d’accueil de vous aider à faire vos devoirs. Soyez honnête si vous ne comprenez pas ce que disent vos hôtes et essayez de parler autant que possible. (Évitez toutefois de le faire lorsque votre famille d’accueil regarde son émission préférée à la télé ; attendez plutôt le moment opportun.)

9. APPRENDRE À CONNAÎTRE SA FAMILLE D’ACCUEIL

Intéressez-vous au mode de fonctionnement, à l’alimentation ou aux loisirs de vos hôtes. Posez des questions, soyez curieux et essayez d’en apprendre davantage sur eux et de leur part. C’est la meilleure façon de découvrir une culture différente et de pratiquer votre vocabulaire. Veillez toutefois à respecter l’espace personnel de chacun et ne cherchez pas à instaurer à tout prix une relation avec votre famille d’accueil. Se renseigner sur l’emploi du temps d’une personne alors que cette dernière est sous la douche n’est probablement pas une grande idée et ce, même si vous êtes impatient d’améliorer vos compétences de communication.

10. GARDER À L’ESPRIT QU’IL S’AGIT D’UNE SITUATION TEMPORAIRE

Il y a de fortes chances pour que votre mère fasse de meilleurs pains de viande et que vous n’ayez pas envie de manger des pommes de terre cinq fois par semaine. Si vous n’aimez pas la radio que la famille écoute en voiture ou l’émission que tout le monde regarde à la télévision, prenez votre mal en patience et évitez de vous plaindre. Votre séjour dans cette famille est temporaire et ses membres ont leur propre façon de faire les choses, même si cela implique des goûts musicaux douteux. Après quelques semaines ou quelques mois, vous retrouverez votre ancienne vie et aurez des tonnes de belles histoires et de souvenirs à raconter.

11. SE MONTRER LOYAL ET HONNÊTE EN CAS DE PROBLÈME

Une cohabitation quelle qu’elle soit donne très souvent lieu à des conflits – ils ne sont pas amusants, mais ils se produisent et généralement de façon explosive. Si vous ne vous entendez pas avec vos hôtes ou qu’un problème majeur vous dérange, essayez d’en parler d’abord à votre famille d’accueil. Si cela est impossible, informez-en l’organisme qui s’est occupé de votre séjour. Assurez-vous de formuler des critiques constructives et évitez de vous plaindre de choses possiblement différentes, mais pas nécessairement alarmantes. Soyez conscient qu’un certain temps peut être nécessaire pour s’habituer les uns aux autres et pas seulement pour vous, mais aussi pour votre famille d’accueil.

12. RESTER EN CONTACT

L’amitié ne se commande pas, mais il est à souhaiter qu’il règne une bonne entente entre vous et votre famille d’accueil et que vous restiez en contact, même après la fin de votre séjour. Après tout, vous aurez fait partie de la même famille pendant un certain temps et toute personne vous ayant vu le matin, au réveil, les cheveux en bataille, mérite bien une carte d’anniversaire.

Envie de partir en famille d'accueil en Angleterre ?En savoir plus

Partagez cet article

Derniers articles Langues