Les dernières informations sur les voyages, les langues et la culture par EF Education First
Menu

L’importance de l’anglais pour votre pays – EF EPI 2019

L’importance de l’anglais pour votre pays – EF EPI 2019

Si les compétences en anglais sont importantes pour votre future carrière, elles sont aussi la garantie d’un avenir planétaire connecté aux individus. De plus, de bonnes aptitudes en anglais aux niveaux national et régional sont aussi importantes car elles reflètent réellement le niveau de compétitivité économique et les perspectives d’avenir d’un pays.

La neuvième édition de l’Indice de Compétence en Anglais (EF EPI) d’EF Education First a été publiée aujourd’hui. Sur la base des données de tests d’1,3 million d’adultes dans 100 pays, cet indice établit un classement en fonction de leurs compétences en anglais, de très élevées à très faibles.

En parallèle de ce classement par pays, d’autres données clés sont à disposition dans ce rapport :

  • Les compétences en anglais s’améliorent : le score moyen mondial de maîtrise de l’anglais pondéré par la population reste stable, mais les scores de 11 pays ont augmenté considérablement (ce qui se traduit par une hausse de plus de deux points) tandis que seuls quatre pays ont connu des reculs considérables. Il y a plus de pays dans la plage de compétence « Très élevé » cette année qu’auparavant.
  • Les adultes approchant la trentaine parlent le mieux l’anglais : pour la première fois, nous constatons que les adultes âgés de 26 à 30 ans possèdent les meilleures compétences en anglais. Cette constatation reflète la proéminence croissante de l’enseignement de l’anglais au cours des cursus universitaires à travers le monde. Cela suggère aussi que l’utilisation à l’oral de l’anglais dans le milieu professionnel et la formation officielle parfois dispensée permettent d’acquérir des compétences en anglais au début de carrière des adultes. Les adultes âgés de 21 à 25 ans ont le deuxième meilleur score moyen de maîtrise de l’anglais dans le rapport de cette année
  • L’écart entre les sexes se réduit : l’année dernière, le niveau d’anglais moyen des femmes était supérieur à celui des hommes à travers le monde et dans une majorité de pays. Cet écart s’est réduit considérablement. Les scores des femmes ont dépassé ceux des hommes d’un point en Afrique, Asie et Europe. En Amérique latine, les scores des hommes étaient pour la première fois supérieurs à ceux des femmes, bien qu’il s’agisse d’une faible marge. Au Moyen-Orient, les scores de femmes ont dépassé ceux des hommes, éliminant presque l’avance maintenue par les hommes l’année dernière.
  • L’Amérique Latine se transforme : 12 des 18 pays examinés en Amérique latine cette année ont amélioré leurs compétences en anglais entre 2017 et 2018, pour la plupart de manière considérable. La moyenne régionale pondérée par la population n’a cependant pas changé, car les deux pays les plus peuplés de la région, le Mexique et le Brésil, ont connu de légers reculs. Les autres pays d’Amérique latine, dont une grande partie a investi énormément dans la formation des enseignants pendant les dernières années, constatent enfin de véritables améliorations.

Bien que les conclusions du rapport EF EPI ne s’appuient que sur le panel étudié, les résultats reflètent toutefois quelque chose d’important : un niveau élevé de compétence en anglais fait partie intégrante d’un avenir prospère, connecté et sain, quel que soit l’endroit du monde où vous vous trouviez.Le rapport identifie d’autres corrélations fortes et stables susceptibles d’éclairer tant les débats publics que l’élaboration de nouvelles politiques.

Pour consulter les classements nationaux et accéder à l’analyse de la relation entre les compétences en anglais de votre pays et son économie, son degré d’innovation, sa connectivité, son taux de natalité et son espérance de vie, veuillez consulter le site : www.ef.com/cafr/epi

Contribuez au prochain classement de votre paysTestez votre anglais

Partagez cet article

Derniers articles Langues